Les 4 filles Blanquine: suite

Publié le par esarraute

Après mon après-midi cimetière, d'autre préfèrent le shopping, chacun(e) sa passion, je mets à jour mes découvertes.

Piqûre de rappel: je cherchais les tombes des filles Blanquine à Madiran. En mentions marginales de leur acte de naissance, 2 y sont décédés.

Les prénoms de 3 filles ne correspondaient pas avec mes informations familiales. Curieuse coutume qui veut que l'on ait un prénom officiel et un prénom usuel.

Résultat:

J'ai trouvé le caveau de la famille BIES ou est enterré la première des filles Marie Jeanne, mis à part qu"il n'y as aucune inscription, pas de souci, je n'avais aucun doute sur les informations.

Deuxième sépulture, celui de la famille GAY, toujours pas d'inscription, Yvonne doit y être.

Troisième et dernier caveau POUYAU-BLANQUINE:

DSCF1280

Je zoom:

DSCF1284

Stupeur, il y aurait une erreur quelque part et oui, la tradition orale, l'histoire transmise de bouche à oreille suivant les sensibilités de chacun. On me parle de 4 filles donc je cherche 4 filles et pas 5 ou plus.

 

Ça ne résout pas mon problème.

 

Après discussion avec ma grand-mère, je suis convaincue que mon arrière-grand-mère, Marguerite est la seconde des filles, Marie Jeanne Marguerite née à Cadillon le 29/1/1900 et décédée à Madiran le 24/8/1966.

 

Qu'est devenue la troisième, Augusta Léonce? Est-ce elle qui s'est mariée avec Pierre Gay devenant Yvonne? Ou bien est-ce sa soeur Marthe Antoinette remariée?

 

Retour à la case Mairie de Cadillon.

 

A suivre.

 

Publié dans Généalogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article