Les 4 filles Blanquine

Publié le par esarraute

Les 4 filles

Lorsque l'on commence sa généalogie, on cherche d'abord des sites nous proposant méthodes et conseils. Pour ma part, j'ai débuté en interrogeant mon grand-père sur sa famille, ça s'appelle la mémoire familiale. A force d'entendre, nous sommes cousin avec un tel ou un autre, je me posais beaucoup de questions. Cette discussion m'a permis de passer la barre des 100 ans. Cette fameuse période où les actes ne sont pas libre d'accès et qui pose problème dans la généalogie descendante.


 arrière gran mère Voici ce que j'ai appris: mon grand-père était fils naturel de Marguerite et il avait une soeur. Ils ont été élevé par leurs grands-parents Pierre et Marie Clémentine. Marguerite avait 3 soeurs.


Marie-Jeanne.jpg Marie Jeanne née le 14/1/1899 à Cadillon, s'est marié avec Pierre Noel Bies et est décédée à Madiran. L'un de ses petits enfants fut mon premier cousin généalogique.


Batilde-Julienne.jpg Bathilde Julienne Bernardine s'est mariée avec François Pouyau, qui se trouve être le cousin de ma grand-mère.


et


Paule Alice Yvonne Paule Alice Yvonne qui elle aussi s'est marié et a eu 2 enfants, cousins adorés de mon grand-père.

 

Ne (me) posant pas plus de questions, je me lance dans la recherche des actes d'état-civil de la famille Blanquine sur le site des AD64 nouvellement en ligne (en test à l'époque). Sans grande difficultés, mis à part un Blanquine exilé dans la cité phocéenne, j'arrive à remonter jusqu'en 1750 et le couple Bernard Mauhum et Marguerite Blanquine dont j'ai parlé dans le billet précédent.

Mais voila, il y a quelques jours, je me rends à la mairie pour une formalité administrative et je décide d'en profiter pour demander les actes qui me manquent (sous la barre des 100 ans, si vous suivez). Partant le sourire au lèvres, j'en oublie les documents et autres informations qui pourrait m'aider. Heureusement que je connais la date de naissance de mon grand-père par coeur (je n'oublie pas car c'était l'occasion d'un bon repas au restaurant), par calcul, on détermine la période aux alentour de 1900. Nous trouvons les 4 naissances prévues mais malheur les prénoms ne correspondent pas dans 3 cas sur 4. Je ne parle de l'aîné car toute les informations correspondent.

La seconde fille baptisée Marie Jeanne Marguerite est née le 29/1/1900 à Cadillon et décédée (mention marginale) le 24/8/1966 à Madiran.

La troisiéme est baptisée Augusta Léonce le 23/6/1902 à Cadillon. pas de mention marginale.

La quatrieme est baptisée Marthe Antoinette le 24/9/1905 à Cadillon et s'est mariée à Bordeaux avec Pierre Bernos.

J'ai prévu d'aller au cimetiere de Madiran pour voir rendre visite à ces ayeules. Pour la suite, on verra.

Publié dans Généalogie

Commenter cet article